Mon dressing cousu main

Ces raisons qui me donnent envie de coudre

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Je crois que cet article attend patiemment depuis plus d’un an d’être terminé. D’ailleurs, je ne sais plus vraiment pour quelle(s) raison(s) je l’avais mis de côté. Certainement parce qu’il était différent des autres et un peu plus personnel. J’avais envie de parler de souvenirs d’enfance et des raisons anciennes ou récentes, qui me donnent envie de m’installer derrière ma machine à coudre. Pas évident d’en dire un peu plus sur soi et d’être assez juste dans ses propos, pour refléter ce que l’on pense vraiment. Mais l’exercice est intéressant, et d’autant plus quand il est réalisé à plusieurs, en même temps. 🙂

Si aujourd’hui, je prends enfin le temps de terminer cet article, c’est certainement à cause, ou plutôt grâce à Rebecca, du site Mars-elle. Elle m’avait contacté, il y a quelques temps, pour me parler d’un joli projet : celui de se rassembler entre blogueuse couture, pour échanger au travers d’articles sur des sujets communs. L’idée était de tenter de redynamiser cet outil, qui fut pour pas mal d’entre nous, un moyen de découvrir ou de redécouvrir la couture. J’étais curieuse d’écrire et en même temps, de pouvoir lire des articles qui traitent du même sujet. Cela ne pouvait être que très enrichissant. Alors j’ai accepté et me voici donc lancée dans cette petite expérience.

Day3

Quand je couds, je peux passer, comme beaucoup, par différentes phases d’humeur (que j’avais d’ailleurs dessinées par ici). Quand je suis dans le bas de la courbe, il m’arrive de repenser à hier ou pour être plus précis, je remonte dans le temps et reviens une vingtaine d’années en arrière (oui c’est peut-être un peu plus lointain qu’hier :-D). Penser à mes souvenirs d’enfance me fait du bien, car j’ai l’impression de revenir à l’essentiel. Je me rappelle des bons moments à regarder ma maman coudre. D’écarquiller les yeux quand elle finissait un projet, et de me dire : « Waouh, c’est magique, on peut vraiment faire ça à partir d’un bout de tissu ? ». Avec le recul, je sais que si je m’applique sur les finitions, c’est grâce à elle. Dans chacun de mes projets, je crois que je cherche encore à imiter ces surpiqûres rectilignes, situées à un ou deux millimètres du bord. Il faut dire que celles-ci m’ont marquée et mes yeux d’enfants avaient du mal à comprendre comment cela était possible d’être si précis. Il est probable que cela soit en partie pour cette raison que j’ai eu envie d’essayer. Mes parents m’avaient acheté une petite machine pour enfant. A vrai dire, je ne saurais dire à quel âge j’ai commencé à coudre. Mais je me rappelle que j’ai vite abandonné ma petite machine pour utiliser celle de ma maman. J’ai réalisé pleins de petits projets, dont certains sont gardés comme des trésors (même si plusieurs sont, comment dire… improbables :’-D). J’aimais me mettre derrière la machine pour fabriquer de nouveaux objets, que ce soit pour moi ou pour offrir à mes petites sœurs. Je n’osais pas trop parler de cette activité autour de moi, car ce n’était pas vraiment tendance. Mais au fond, je crois que j’étais très fière de ces petits moments à coudre, qui me rendaient heureuse.

SAMSUNG CAMERA PICTURES
Le tout premier 🙂

Bref, le plaisir de créer tout simplement, sans chercher autre chose, si ce n’est l’envie de rendre une idée réelle.

Bien sûr tout n’était pas rose. Et il y a aussi d’autres sentiments qui me remontent en tête, dont un qui m’a plutôt marqué : la frustration. Je me souviens d’une fois, en particulier. Je devais avoir une quinzaine d’années et je souhaitais faire une robe pour un mariage. Je savais exactement ce que je voulais comme tissu et type de forme. Mes idées en tête, je suis allée faire un tour à Mondial Tissus. J’ai fait le tour des rayons, retourné la plupart des rouleaux pour voir ce qu’il y avait en dessous. Mais je n’ai rien trouvé qui pouvait ressembler de loin à ce que j’avais en tête. Je pense que je me rappellerai toujours de ce moment où je suis ressorti du magasin, complètement frustrée. J’avais tellement envie de cette robe! Mais je ne savais pas comment et où chercher (Mondial tissus était le seul magasin que je connaissais). Je me souviens avoir pensé : « Cela ne sert à rien d’avoir des idées si on ne peut pas les réaliser. La prochaine fois, je trouve d’abord un tissu qui me plaît et ensuite j’avise. »

Trouver des adresses de boutiques de tissus facilement, pouvoir parler couture avec des personnes passionnées, apprendre de nouvelles techniques en cliquant simplement sur un lien…

Je crois que cette ado de 15 ans n’aurait jamais pu imaginer, qu’une quinzaine d’années (et des bananes 😉 ) plus tard, le monde de la couture serait si différent. Elle serait certainement émerveillée par les jolis collections de tissus qui se font de plus en plus nombreuses (et cela dans une multitude de matières). Elle serait étonnée de voir que des personnes se lancent pour créer leur entreprise dans ce domaine. Elle aimerait certainement pouvoir échanger avec d’autres passionnées. Bref, elle se dirait que j’ai beaucoup de chance d’évoluer dans ce monde où une idée peut être assez facilement le début d’un projet.

Je crois qu’elle n’a pas tout à fait tort. 🙂 Voici une autre raison qui me donne envie de coudre : une communauté créative pleines d’idées, qui laisse entrevoir la multitude de projets réalisables et qui me donnent l’envie d’avancer et d’apprendre. Aurais-je réussi à coudre des jeans ou un manteau sans elle ? Est-ce que je serai arrivée à me constituer la garde-robe que j’ai actuellement ? Ou plus simplement serai-je autant passionnée ? Pas sûre.

Alors oui, comme hier, aujourd’hui n’est pas tout rose non plus. Il m’arrive, par exemple, de me mettre bien trop la pression, pour une activité censée être un loisir. Dans ce cas, j’essaye de ne pas oublier la première raison : se faire plaisir en créant, et surtout ne pas oublier que je suis finalement libre de coudre (ou non) ce que je veux, quand j’en ai envie. Cela est une chance, il me semble.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Aujourd’hui, il y a également bien d’autres raisons qui me donnent envie de faire cette activité plutôt qu’une autre. En voici quelques-unes qui me viennent en tête.

– Coudre un joli tissu –

Celle-ci a la particularité de me donner envie de commencer un projet, mais surtout elle me motive à avancer. Combien de fois, me suis-je dit : « Non, il faut que je continue ce projet, le tissu est trop beau pour abandonner…  » Les jolis coupons ont cette capacité à me faire oublier le temps passé sur un projet. En même temps, cela n’est pas étonnant, il est tellement agréable de les travailler et de voir apparaître petit à petit le résultat (même si cela peut se révéler parfois un peu stressant).^^

SAMSUNG CAMERA PICTURES

– Apprendre et progresser –

Cette raison est récente, ou plutôt je ne l’avais pas vraiment remarqué avant. L’apprentissage n’est pas simple, il faut se lancer, ne pas avoir peur de l’erreur, tenter, rater et recommencer. Bien sûr cette phase n’est pas la plus agréable, mais j’aime cette part d’incertitude et surtout j’adore arriver à la phase suivante, celle où l’on sent qu’on progresse.^^ Il est probable qu’à force, la couture m’a appris à aimer apprendre et elle m’a certainement réconciliée avec le processus d’apprentissage (et pour ça, elle est trop balèze! 😀 ).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

– Imaginer des vêtements que j’aimerai porter –

Tiens, il est bizarre que cette raison n’apparaisse que maintenant, car elle est souvent l’élément déclencheur d’un nouveau projet. On va dire que je gardais le meilleur pour la fin. 🙂 A vrai dire, si je réfléchis bien, quand je me couds un vêtement, j’ai souvent besoin d’avoir l’image du résultat dans ma tête pour commencer à couper le tissu. Bien que cela ne soit pas forcément simple à imaginer (et qu’il faut être patient avant que la bonne idée, au bon moment, arrive), ces projets sont très motivants, car je sais où je veux aller et j’ai surtout très envie de les porter avant même de les avoir commencé.^^ Cette dose de motivation est d’ailleurs souvent nécessaire pour pouvoir se lancer dans des projets ambitieux (au hasard, celui-ci 😉 ).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Je souhaitais terminer par une dernière raison. Il s’agit de parler de ce qui se passe généralement juste en-dessous de ces mots. 🙂 J’ai la chance de recevoir des commentaires après avoir publié. Et j’avoue que lire vos différents avis fait vraiment plaisir.^^ La couture est une activité qui demande pas mal d’effort, alors quand je publie un article de présentation d’un vêtement fraîchement terminé, il est vrai que recevoir vos mots est un peu comme une récompense. Et même si, bien entendu ce n’est pas la seule raison, cela m’encourage à poursuivre et à m’attaquer à de nouveaux projets.

Maintenant, après avoir pensé à ces raisons passées et présentes, je me demande ce que me réserve la suite. Est-ce que dans quelques années, mes raisons seront totalement différentes ou finalement peu de choses auront changé? Difficile de répondre, mais j’aime bien l’idée d’interroger mon moi du futur.^^ J’espère, en tout cas, que si mon envie de coudre est toujours là, celle-ci sera toujours motivée par le besoin de créer des choses de mes mains. J’espère également que la communauté couture sera toujours aussi inspirante et me fera réaliser des choses qui me semblent actuellement impossible. J’espère aussi que le marché de la couture sera assez développé et stable pour permettre aux jolies initiatives d’aujourd’hui de perdurer et à des nouvelles de voir le jour. Cela aura sans aucun doute un impact sur ces futures raisons, qui me donneront envie de coudre.

 

Me voici arrivée à la fin de cette petite expérience. 🙂

J’ai l’impression que tout cela est un peu brouillon, que mes idées sont parties un peu dans tous les sens. Pas évident de reprendre un article inachevé et surtout de bien répondre à la question. 🙂 (Si ce n’était pas clair, je devais répondre à « Pourquoi je couds ? ») Un 2ième sujet était aussi proposé : « Pourquoi je blogue ? », sujet que j’aurai également bien aimé aborder, car je trouve ce point hyper intéressant. Mais l’article aurait, dans ce cas-ci, été un peu trop long. Et puis, je crois que L’épisode 7 du Petit Complément répond plutôt bien à cette 2ième question.

Il y a également autre chose que je trouve très intéressant : c’est de connaître les raisons qui vous donnent envie de coudre. 🙂 Avez-vous les mêmes ou bien sont-elles tout à fait différentes ?

De plus, si cela vous intéresse autant que moi (et si cela n’est pas déjà fait), voici quelques liens, qui vous mèneront vers les articles des autres participantes.

Bonne lecture !

 

Très belle nouvelle année à vous, et à bientôt!

50 réflexions au sujet de “Ces raisons qui me donnent envie de coudre”

  1. Je te suis depuis quelques années déjà et comme je te l’ai déjà dit à maintes reprise, j’apprécie tout particulièrement la qualité de ton travail. Je mesure le travail qu’il y a tout ça et c’est précisément tout ce travail qui donne la valeur aux vêtements que tu réalises. Prendre le temps de bien faire les choses et y mettre tout son cœur, une approche dans laquelle je me retrouve totalement 🙂

    J'aime

    1. Merci Laurie, d’être toujours là depuis si longtemps… Je pense que tu fais partie de ces personnes, qui savent très bien l’importance de laisser un petit mot sous un article. Je vais tenter de mon côté, de commenter plus cette année. C’est pas gagné, mais je vais essayer. 🙂

      J'aime

  2. C’est génial d’avoir pu commencer la couture si tôt. La beauté des tissus est aussi quelque chose qui me pousse à coudre et à finaliser les projets. Une belle découverte ton blog !

    J'aime

    1. Merci beaucoup Jessica 🙂 Oui, j’ai la chance d’avoir une maman, qui coud et qui m’a donné envie de commencer. Mais ce que je trouve génial, c’est ce qu’est devenue la couture aujourd’hui. Jamais j’aurai imaginé que ce loisir devienne un jour aussi attractif^^Je suis vraiment reconnaissante envers toutes les personnes qui ont rendu cela possible.

      J'aime

  3. Encore un nouveau blog très intéressant que je découvre grâce au gang des blogueuses. J ai moi aussi appris à coudre avec ma maman et quand j avais environ 15-20 ans je réalisais une partie de mes vêtements, entre autre une robe longue pour un mariage ! Mondial Tissu n existait pas mais il y avait un assez grand magasin et plusieurs merceries dans ma ville de province qui ont tous disparu avant ou après l installation du fameux MT en périphérie. J ai ensuite cousu pour mes enfants puis presque entièrement arrêté quand ils ont grandi (à part les ourlets, les boutons et le raccomodage des genoux ! ) pour recommencer maintenant à la naissance de mes petits-enfants, avec la ferme intention de coudre également pour moi. Bonne année créative

    J'aime

    1. Bonjour Marie, et merci pour ce témoignage vraiment intéressant, qui me fait repenser à ces petites merceries de quartier dans lequel ma maman m’emmenait.^^ J’ai été émue, il y a quelque temps, de voir que la mercerie, à côté de chez moi, s’était agrandi ou qu’un magasin de coupon de tissu avait ouvert en centre ville. J’espère tellement que cela va continuer!^^ J’essaye, en tout cas, à mon petit niveau, d’encourager ce renouveau, qui fait tellement plaisir à voir.

      J'aime

  4. S’il y a une chose que je retienne de ton blog, ce sont ces petites cartes de présentation que tu avais faite pour la garde robe capsule… a chaque fois c’était un réel plaisir de découvrir tes réalisations, très sincèrement.
    Et j’aime tes vidéos, le petit complément, c’est une excellente idée
    Merci Maelig d’avoir pris le temps de rédiger cet article sur tes motivations pour coudre

    J'aime

    1. Tu te rappelles encore de ces petites cartes 🙂 Il faut le dire tu m’avais inspiré avec ton challenge, heureuse d’y avoir participé, car cela m’a sans aucun doute fait progresser. Merci pour ton message qui me touche, et également de prendre le temps de venir écouter mes monologues. 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Merci pour cette super initiative! Vive la blogo couture! J’aime beaucoup tes créations, le soin apporté à la présentation de ton blog et tes petits compléments 🙂 Comme toi, j’ai commencé à aimé la couture toute petite en regardant ma maman et comme toi, j’adore les finitions soignées et précises! J’en retire tellement de fierté! Si je couds, c’est surtout car après avoir goûté au luxe du sur-mesure, j’ai bien du mal à retrouver mon bonheur dans le prêt-à-porter et comme je ne rentre pas dans les tailles standard, comme probablement 90 % de la population, je me passionne pour les ajustements et le patronage. Depuis septembre, je construis ma bibliothèque de patrons de base que je compte bien utiliser pour ajuster plus efficacement les patrons du commerce.

    J'aime

  6. Super sympa et assez clair il me semble. Merci beaucoup pour ton partage des souvenirs d’enfance et de ton émerveillement ! Hâte de lire la suite ! 😉

    J'aime

    1. Merci Rebecca pour ton message. Il est vrai que j’ai failli me cacher derrière le canapé en appuyant sur le bouton envoyer ;-). Mais j’avais vraiment envie de le traiter ainsi en replongeant dans des souvenirs et des anecdotes qui m’ont marqué. 🙂 A bientôt pour la suite!

      J'aime

  7. Merci pour cette initiative si enrichissante pour les couturières de tous bords ! J’ai appris à coudre , à choisir mes patrons, a les adapter grâce aux articles des blogueuses , dont les vôtres. Mais, par pudeur, par manque de temps et surtout parce qu’on ne sait pas si ce sera « utile », on ne laisse pas toujours un commentaire : grâce aux articles de ces derniers jours, j’ai compris qu’un simple commentaire, un partage d’expérience, un échange est l’essence même des blogs.
    Meilleurs voeux pour cette nouvelle année, et merci pour tous les partages.

    J'aime

    1. Oh vraiment merci d’être passée par ici! Je comprends tout à fait pour les commentaires. Moi-même je n’ai pas vraiment ce réflexe de commenter, alors qu’ayant la chance d’en recevoir, je sais très bien ce que cela apporte. Bref, l’initiative de Rebecca aura eu le mérite de faire réfléchir à cela. Je vous souhaite également mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

      J'aime

  8. C’est par la démarche initiée du Gang des blogueuses que je découvre le vôtre. Une belle entrée en matière que de lire déjà votre parcours d’amour dans la couture. Je vais prendre le temps ces prochaines semaines pour parcourir votre blog et faire plus ample connaissance avec votre univers-couture
    Merci de partager ainsi avec nous.

    J'aime

  9. Bravo pour avoir eu le courage de te dévoiler. Comme toi, c’est ma maman qui m’a transmis le virus de la couture et j’essaie aujourd’hui de le transmettre à mes filles. Créer me fait énormément de bien. Ça contre balance mon côté fanatique des chiffres ^_^ Gros bisous et continue comme ça. Très belle année 2020.

    J'aime

    1. Merci Katy pour tes encouragements! Eheh fanatique des chiffres, je te comprends, cela fait du bien de les laisser un peu de côté ceux là, pour faire des choses de ses mains (même s’ils ne sont pas si loin, surtout qd on commence à faire du modélisme ;-)). Je te souhaite une très belle année également!

      J'aime

  10. Bonjour, après avoir lu plusieurs articles sur le sujet, et après en avoir écrit un moi-même, je me suis plongée dans la lecture du tien.
    D’abord je dois te dire que j’ai adoré ton petit schéma d’introduction. Il correspond parfaitement à ce que je ressens tout au long d’un ouvrage !!! Mais l’ensemble de ton texte me parle aussi et colle parfaitement à mon vécu en couture 😊.
    Je suis d’une génération précédente à la tienne, mais le même problème se posait par rapport au caractère ringard de la couture. Il faut dire que j’ avais 15 ans quand j’ai commencé la couture et le prêt à porter pas si vieux que ça prenait toute la place en matière d’habillement ! Qu’importe, j’aimais coudre !
    Je souhaite aussi que cette belle vague couturesque continue longtemps. C’est tellement agréable de réaliser sa garde-robe et de rencontrer d’autres passionnées.
    Merci d’avoir écrit ce bel article, à bientôt.

    J'aime

    1. Bonjour, quel joli message, qui fait plaisir à lire! Cela est très intéressant d’avoir ton point de vue de couturière sur une époque que je n’ai pas connu. Merci pour cela et ausi d’être passée par ici 🙂

      J'aime

  11. Super blog !
    J’ai toujours été passionnée par le fait main. Ado, je brodais, crochetais et tricotais pour mes copines admiratives, alors que globalement, dans la société tout le monde trouvait ça ringard. J’ai bien appris avec les différents membres de la famille à l’exception de la couture, que j’ai appris, via les blogs. Vive les blogs.
    Voici aussi ma petite contribution sur le sujet :
    https://verflixtundzugenaeht172826036.wordpress.com/2020/01/05/pourquoi-je-blogue-et-pourquoi-je-couds/

    J'aime

    1. C’est vrai que ces autres activités manuelles n’étaient pas vraiment tendances aussi. Mais que je suis contente d’avoir pu pratiquer le point de croix et le tricot, au côté de ma grand-mère. De jolis moments que je n’oublierai pas.^^ Merci pour ce partage et d’avoir pris le temps de t’exprimer à ce sujet, c’est top!

      J'aime

  12. Non ça n’est pas brouillon du tout, c’est spontané, comme la marque de distinction qu’on met dans sa réalisation faite main, on ressent la sensibilité de la personne qui le porte. Et que dirait cette adolescente de 15 ans si elle se voyait 50ans après …. je parle de moi évidemment. Bravo de nous donner envie de revenir sur la blogosphère

    J'aime

  13. Encore un joli blog que je découvre grâce au GDB !
    Pourquoi je couds ? Pas par économie, à part ma robe de mariée : les fournitures sont chères et les vêtements industriels si bon marché.
    Alors ? D’abord pour sortir un peu du lot, avoir des vêtements à mes mensurations pas standard, faire plaisir à mes proches qui me passent des commandes, progresser, voir quelques chose de concert sortir de mes mains, passer du temps dans ma bulle…
    Voici ma petite participation :
    http://letempsquifile.canalblog.com/archives/2020/01/08/37918963.html

    J'aime

  14. Je découvre ton blog grâce a Rebecca et je le trouve très joli. J’aime beaucoup ce que tu couds et tes visuels !!
    Ici le petit graphologique de progression … c’est vraiment ça !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.