Une parisienne en mode matelot

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 Après ma robe de Noël, me voici en janvier au moment où Louis Antoinette décide de nous gâter avec son patron La parisienne à télécharger gratuitement pendant un mois. Le concours associé avait pour thème : modifier un patron pour proposer sa propre version. Aimant beaucoup ce genre d’exercice, je n’ai pas hésité très longtemps avant de me lancer dans cette robe, pour le défi et tester ma capacité à réaliser un projet dans un temps donné.

Cette fois-ci, j’ai eu envie de travailler un imprimé rayé pour me confronter aux raccords.

Voici à peu près ce que j’avais en tête au départ :

schéma

J’ai eu la chance de tomber très rapidement sur les fournitures souhaitées lors d’un petit tour chez Toto et Mondial Tissus. J’avais peur que l’imprimé rayé soit un réel casse tête à trouver, car je souhaitais un tissu assez lourd, sans être trop rigide, ni trop épais et voulais vraiment de larges rayures :-).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le plus délicat fut ensuite de poser correctement le patron sur le tissu rayé. Comme c’était une première pour moi, j’ai beaucoup hésité. Je me suis concentrée sur les raccords  au niveau de la fermeture du dos . Au moment de l’assemblage, j’ai eu un peu de mal à avoir des rayures bien alignées. J’ai eu beau bâtir doucement en faisant attention à la position de mes pièces, trois essais furent nécessaires avant d’obtenir un résultat qui me convenait. Bon, en même temps, étant donné le nombre de difficultés (les rayures, la doublure, la fermeture invisible, l’épaisseur du passepoil), il est peut-être normal d’avoir un peu galéré :-).

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

J’ai aussi tenté d’aligner les rayures des manches avec le buste. Si pour le devant, mes raccords sont correctes, il y a un décalage au dos, car j’ai aligné le bas des pièces et non le haut.

SAMSUNG CAMERA PICTURESSAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour le passepoil, je souhaitais qu’il soit à la même hauteur au niveau des manches et à l’extrémité du haut.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Les extrémités des manches ont été doublées dans le même tissu que la doublure (un voile de coton). J’aime beaucoup ce type de manche ouverte, que je referai volontiers si l’occasion se présente.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

En ce qui concerne la jupe, aucune modification n’a été apportée. Je me suis concentrée sur les finitions en réalisant notamment un ourlet invisible à la main (encore une première pour moi). Par ailleurs au niveau de la taille, je la trouve un peu trop grande et aurait préféré qu’elle soit plus cintrée pour avoir un beau contraste avec le haut ample. Maintenant, je n’ai pas osé la modifier car j’avais peur de ne plus être à l’aise dedans.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Au final, voici un projet que j’ai aimé imaginer puis réaliser. De mémoire, je l’ai terminé 24 heures avant la fin du concours, ce fut donc juste, mais dans les temps :-). J’ai aussi aimé découvrir petit à petit les réalisations des autres participants. Je trouve génial ce type de thème, qui permet de voir pleins de versions modifiées d’un même patron.

Alors à quand le prochain défi ? 😉

Publicités

4 réflexions au sujet de “Une parisienne en mode matelot”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s